Slide

Les Colonnes sont muettes

14

…C’est sur ce thème que Francis Tondeur a bâti deux années artistiques. Il réalise une soixantaine de collages et encres de chine… L’artiste s’y est engagé sans retenue, comme dans tout ce qu’il fait, et explore cet univers figé et, culturellement, lourd de sens. Ses colonnes sont tantôt, fatiguées, ironiques, tendres, obliques et puis, comme son titre nous y invite, elles sont muettes !
Comment un artiste qui explore avec une telle force et passion son passé et celui des hommes peut-il nous faire croire une seconde à ce postulat ? Cet ami des hommes, cet adepte de la vérité, ce trompeur de mensonges triomphants n’y croit pas une seconde. Les colonnes « parlent », c’est évident. Elles ne hurlent pas certes, mais peuvent parfois rire, se moquer, snober, souffrir…
mais dans tous les cas elles supportent, parfois dans le sens sportif du terme, et toujours au sens architectonique du mot…

…Les colonnes sont les érections de l’humanité.
Elles supportent son passé et permettent l’amour.

Lillo Canta
Introduction catalogue